Société
Georges Bada
Bruno Sovi

Affaire quittances minorées : Le procureur proroge la garde à vue des mis en cause jusqu’au jeudi

Source: Fraternité


Affaire quittances minorées : Le procureur proroge la garde à vue des mis en cause jusqu’au jeudi

Les 11 cadres de la marie d’Abomey-Calavi arrêtés dans le cadre de l’affaire quittances minorées sont toujours dans les mailles de la police nationale. Présentés au Procureur de la République près du tribunal de première instance de 2e classe d’Abomey-Calavi hier, il a été décidé de la prorogation de leur garde à vue jusqu’à jeudi prochain. Ainsi, Zomassi Denise, Agbodja Abouta Angèle, Akpahoundjo Igor, Agbahoundé Carine, Fagnissê Arnaud, Mèhinto Hounsa et Gelase Hounguè, Richard Gnansounou, Marc Avocetien, Marcelline Houessou et Bruno Sovi arrêtés, devront patienter encore quelques jours pour connaitre leur sort.
Il est reproché à ces derniers, selon la plainte déposée par le maire Georges Bada, la manipulation des fiches servant à faire les formalités d’usage en matière de certification des actes fonciers et domaniaux. Sur certaines quittances, la valeur est minorée puis trafiquée portant préjudice aux caisses de la commune. Saisi par une plainte contre x du maire Georges Bada le 6 novembre dernier, le commissariat central d’Abomey-Calavi a aussitôt ouvert une enquête pour élucider l’affaire relative aux manipulations qui s’opèrent sur les quittances au niveau des guichets de la régie principale de l’hôtel de ville. A travers cette prorogation, la police dispose encore de temps pour mettre la main sur les deux agents fugitifs de la mairie Faladé Romulus et Loukpéda Serge. Faut-il le rappeler, par un communiqué, le maire Georges Bada, invite d’ailleurs les personnes en fuite à reprendre service au plus tard le vendredi prochain au risque d’être considérés comme démissionnaires.

15-11-2017, La rédaction


Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Fraternité. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2018 - bjnews (arobase) jolome.com