Revue de presse du 17/01/2016
Nicéphore Soglo
Léhady Soglo

Choix du candidat de la Rb à la présidentielle : La famille Houézèhouè divisée entre Soglo et le Bureau politique

Source: Fraternité


Choix du candidat de la Rb à la présidentielle : La famille Houézèhouè divisée entre Soglo et le Bureau politique

Grande première depuis l’ère du renouveau démocratique pour les Houézèhouè ! A un mois du premier tour d’une élection présidentielle, le porte-flambeau de la Renaissance du Bénin (Rb) n’est toujours pas connu. Que ça soit à l’interne ou à l’externe, le consensus tarde à se dégager autour du candidat capable de continuer à faire briller le soleil du parti des Soglo. Un choix dans cette panoplie de présidentiables annoncés est rendu d’autant plus difficile que la Rb est aujourd’hui partagée entre plusieurs courants et des intérêts divergents.
D’abord, comme à l’accoutumée, pour cette élection présidentielle, la famille Soglo ne parle pas d’une même voix, et qui parle de la Rb parle forcément de la fratrie du premier président de l’ère du renouveau démocratique. Et cette fois-ci, c’est l’ancien président Nicéphore Soglo, son épouse Rosine Soglo et leur fils Ganiou Soglo qui se retrouvent dans la même barque et de façon unanime, affichent une farouche opposition à un quelconque choix de Lionel Zinsou. Toutefois, le mystère reste entier autour du candidat qui aura la faveur de l’ancien président Nicéphore Soglo, de son épouse et de son fils cadet. Est-ce Pascal Koupaki, Patrice Talon, Abdoulaye Bio Tchané, Sébastien Ajavon…ou juste de tous sauf Zinsou ?
En tout cas, la position des trois Soglo n’engage en rien le Bureau politique de la Rb. Car, lors des différentes sorties du front anti Zinsou conduit par Nicéphore Soglo, aucun des membres de l’appareil exécutif des Houézèhouè ne s’est fait remarquer. Mieux, si officiellement, le président Léhady Soglo et le Bureau politique du parti qu’il préside continuent de jouer aux prolongations sur leurs intentions, il y a des indices qui ne trompent pas. Ainsi, à défaut de pouvoir briguer la magistrature suprême avec un candidat à l’interne, Léhady Soglo et la Rb ne verraient pas d’un mauvais œil, un soutien à Lionel Zinsou, le candidat des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe).
Mais, ils devront toutefois composer avec la réticence du patriarche Soglo. Jusqu’où les conduira cette pression psychologique exercée par l’ancien président-maire de Cotonou ? Certainement pas à la cohésion. Mais plutôt à une fracture qui conduira les uns vers Zinsou, les autres vers Talon, Ajavon ou d’autres candidats. C’est dire que, pour une fois, la position de l’ancien président Nicéphore Soglo n’est pas en parfaite harmonie avec celle de l’ensemble du bureau politique de la Rb. Les Renaissants sont sans alors repère et courent inexorablement vers la cassure.

11-01-2016, Angelo DOSSOUMOU


Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Fraternité. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2017 - bjnews (arobase) jolome.com