Société
Dieudonné Lokossou
Anselme Amoussou

Csa-Bénin : Dieudonné Lokossou passe le témoin à Anselme Amoussou

Source: Fraternité


Csa-Bénin : Dieudonné Lokossou passe le témoin à Anselme Amoussou

Après deux mandats consécutifs à la tête de la Confédération des syndicats autonomes (Csa-Bénin), Dieudonné Lokossou passe le témoin à Anselme Amoussou. La cérémonie officielle de passation de charges a eu lieu le lundi dernier à la bourse du travail.

« J’aborde mes nouvelles fonctions avec sérénité et en mesurant la responsabilité qui est la mienne ». Ainsi s’est exprimé Anselme Amoussou, nouveau secrétaire général de la Confédération des syndicats autonomes (Csa-Bénin) à la cérémonie officielle de passation de charges entre lui et son prédécesseur Dieudonné Lokossou le lundi dernier à la bourse du travail. Si cette tribune n’a pas été l’occasion pour le secrétaire général entrant de dévoiler en détail son programme, il a tout de même levé un coin de voile sur ce qu’il compte faire pour consolider la Csa-Bénin au cours de son mandat. « Je veillerai à préserver la cohésion dans le respect de chacun. La pluralité et la confrontation des idées, l’expression de conviction distincte devront animer nos débats au cours des 5 années à venir. C’est ainsi que la confédération est perçue. Je veux préserver cet héritage et cette image d’organisation syndicale démocratique car, je reste persuadé qu’elle détermine aussi la qualité de notre action au service de nos mandants. Car, un chef qui n’est pas facilement accessible, est un chef qui échoue », a-t-il précisé. A l’en croire, durant le mandat de Dieudonné Lokossou, la Csa-Bénin a affirmé son leadership dans l’univers syndical. Il compte donc continuer dans le même sens tout en comptant sur le soutien de son prédécesseur et de tous ses syndiqués. « Nous le ferons dans le respect de nos principes et de nos valeurs. Nous le ferons dans le respect mutuel et dans celui de notre autonomie organisationnelle », a-t-il ajouté.
Pour Dieudonné Lokossou, il part de la tête de la Csa-Bénin, mais il ne sera pas loin. Il sera toujours à côté pour soutenir et conseiller son successeur. Il sait que la lutte ne sera pas facile, mais il est sûr d’avoir laissé la Csa entre de bonnes mains. Il souhaite donc un courage de fer à Anselme Amoussou pour l’accomplissement de sa mission.

11-01-2017, Isac A. YAÏ


Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Fraternité. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2017 - bjnews (arobase) jolome.com