Culture
Teddy Gandigbe
Modeste Toboula

Descente de Nadia da Silveira au marché Dantokpa : La Miss Bénin-France partage les réalités des bonnes dames

Source: Le Matin Libre

miss-benin-france-modeste-toboula

(L’ambassadrice lance le déroulement de sa feuille de route)
Nadia da Silveira a effectué une descente au marché international de Dantokpa hier, jeudi 16 mars 2017. L’objectif est d’aller partager avec les bonnes dames de ce haut lieu de commerce les difficultés de l’heure. Elle en a profité pour faire le tour des bureaux de deux autorités importantes.

Elle a choisi la chaleur caniculaire du midi pour se rendre au marché Dantokpa. Parée de ses attributs de reine de beauté, à sa vue, étonnement, exclamation et stupéfaction se sont exprimés sur les visages de la horde d’observateurs du grand marché. Qui sautait à sa rencontre, qui lui décochait des sourires, qui lui hurlaient presque Miss Bénin-France !Tout ceci dans une ambiance bon marché. Dans la foulée, l’objectif était claire, échanger avec les femmes et partager avec elles les soucis de l’heure. La Miss, accompagnée de la présidente de l’association Miss Bénin-France Yolande Fransisco, et du Directeur général du Bénin Royal hôtel, Dine Bouraïma, s’est imprégnée des réalités que vivent les femmes du marché. Touchée par leur cri d’alarme « nous ne vendons plus rien ! On casse nos baraques ! Tout est bouleversé ! Ça ne va pas ! », Nadia da Silveira a appelé les unes et les autres à l’apaisement et les rassure de ce que c’est pour leur bien être que toutes ces opérations sont en train d’être menées. Ensuite, l’ambassadrice s’est évertuée à exposer son projet de société qui prend en compte les mécanismes à mettre en place pour l’amélioration de la vie des femmes et des enfants.

Après le tour du marché, cap a été mis sur la direction de la Sogema, structure s’occupant de la gestion du marché. Là Armand Gansè, la première autorité offre un accueil chaleureux à l’ambassadrice et son équipe. A bâtons rompus, ils ont discuté des ambitions de la reine de la beauté puis le responsable de la Sogema promet faire ce qui est de son pouvoir pour l’accompagner.

Par ailleurs, le périple a conduit la délégation chez le préfet Modeste Toboula. Là-bas le même exercice a été  fait sauf qu’à ce stade, Nadia da Silveira s’est investi à saluer particulièrement le travail de l’autorité préfectorale avant de lui notifier sa vision de l’accompagner pour l’amélioration du cadre de vie et du bien-être du peuple béninois, notamment des femmes.« Je suis ému par cette visite de la reine de beauté et je verrai ce que nous pouvons faire pour la réalisation de son projet combien ambitieux », mentionne le Préfet Modeste Toboula.


Teddy GANDIGBE

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Le Matin Libre. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2017 - bjnews (arobase) jolome.com