Société
Aziz Badarou
Gaspard Agonha

Education : Les enseignants vacataires suspendent leur motion de grève

Source: Le Matin Libre

ecoliers

Le Collectif des syndicats des enseignants vacataires du Bénin ont officiellement suspendu leur motion de grève vendredi, 23 mars 2018. Réunis en Assemblée générale à la Bourse du travail à Cotonou, les enseignants vacataires ont justifié la suspension de la grève par un début de satisfaction de leurs revendications. Ainsi, dès ce lundi, 26 mars 2018, ces derniers sont invités à reprendre normalement les activités académiques…

« Le Collectif des syndicats des enseignants vacataires du Bénin, dans l’intérêt supérieur du peuple béninois et après délibération, à la majorité des membres présents, décide de suspendre la motion de grève en cours pour compter du vendredi, 23 mars 2018 et invite les enseignants vacataires à reprendre normalement les activités pédagogiques dans les établissements à partir du lundi, 26 mars 2018 et à être prêts pour d’autres luttes en cas d’alerte » lit-on dans la motion de suspension de la grève. Une motion signée des secrétaires généraux du Syndicat national des enseignants vacataires du Bénin (Synevab), Samson Koukpode, du Syndicat national des enseignants vacataires de l’Enseignement secondaire du Bénin (Syneves), Edouard Djossou et du Syndicat national des enseignants temporaires du Bénin (Snet-Bénin), Gaspard Agonha. Faut-il le rappeler, les enseignants vacataires avaient déclenché depuis le 13 mars dernier, une grève de 96 heures pour exiger entre autres le paiement immédiat de toutes les heures de vacation effectuées dans les mois de décembre 2017, janvier et février 2018 ; la signature sans délai de l’arrêté interministériel portant règlementation des prestations de services d’enseignements dans les établissements d’enseignement secondaire général, technique et de la formation professionnelle ; la suspension du processus de bancarisation des primes de vacation  et le retour dans les perceptions ; l’organisation effective des concours et/ou tests de recrutement promis. Après quelques semaines de grève, leur plateforme revendicative serait en train de connaitre une issue favorable. De l’attitude du dialogue et d’écoute du ministre de tutelle à la note de service n°297/Mestfp/Dc/Sgm/Sa du 16 mars 2018 portant gestion  des heures de vacation sans oublier le paiement effectif des primes des heures de vacation de janvier 2018 ainsi que de février 2018, l’engagement du gouvernement à organiser les concours de recrutement avant la rentrée scolaire 2018-2019, l’engagement du gouvernement à accélérer les travaux d’évaluation de l’incidence financière  qu’engendrerait l’application du nouvel arrêté consacrant le rehaussement du quota horaire, les efforts ont été consentis pour donner gain de cause aux enseignants vacataires. Cependant, le Collectif des syndicats des enseignants vacataires met en garde le gouvernement et menace de reprendre le flambeau de la lutte au cas où les engagements pris ne seraient pas respectés.

Aziz BADAROU

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Le Matin Libre. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2018 - bjnews (arobase) jolome.com