Société
Cathérine
Irène Cossou

Examen du Cqm session de 2016 : 173 récipiendaires reçoivent leurs diplômes

Source: Le Matin Libre

Augustin-Houenouvo

A l’examen du Certificat de qualification aux métiers (Cqm), session du lundi 10 octobre 2016, dans le ressort territorial de Cotonou Zone 1 (Akpakpa), sur les 182 candidats inscrits  provenant de 18 métiers différents, 177 ont régulièrement composé. A la délibération, 173 candidats, tous sexes confondus, ont été déclarés admis. Ces candidats veinards ont reçu leurs parchemins samedi 18 mars 2017 à la faveur d’une cérémonie officielle à la maison du peuple d’Akpakpa.

L’organisation du Cqm vise l’amélioration des expériences d’évaluation des apprentis en fin de formation auprès des maîtresses et maîtres Artisans. La finalité de cet examen est de façonner une main d’œuvre qualifiée plus compétitive sur le marché de l’emploi, et qui assure la relève de qualité dans les entreprises artisanales et contribue ainsi à la dynamisation de l’économie locale. Dans son speech à la cérémonie de remise des diplômes, le président du collectif des association et groupement professionnels d’artisans de Cotonou Zone 1, Augustin Houénouvo a souligné la bonne organisation qui a caractérisé l’examen. Au nom du Collectif, il a exhorté les lauréats à ne pas s’éloigner de leurs partons et patronnes afin de recevoir d’eux, plus de conseils pour une assise confortable. Il leur a ensuite promis assez de formations pour renforcer leurs capacités dans les domaines de leur compétence. « Nous faisons un plaidoyer près du ministère des enseignements secondaires, techniques et de la formation professionnelle à mettre en place une politique d’insertion de tous les lauréats de la 7ème promotion du Cqm », a-t-il souhaité. Enfin, « nous exhortons le président de l’Union des chambres interdépartementales de métiers du Bénin (Ucimb), porte-parole des Artisans près du Pouvoir central, à travers la Chambre interdépartementale de métiers Cim Atlantique Littoral, à porter notre voix devant les autorités compétentes au niveau de l’Etat central comme dans l’administration communale, à la prise des arrêtés corsés pour interdire les activités conduisant à la délivrance de diplômes traditionnels qui ne cadrent pas avec la réglementation en vigueur au Bénin qui exige de tous les apprenants, en fin d’apprentissage, d’aller au Cqm », a laissé entendre M. Houénouvo. Il faut préciser que la cérémonie a été rehaussée par la présence, entre autres, du Chef service des établissements privés, Emmanuel Catrayé, représentant le directeur départemental de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle/Littoral ; de la représentante de la mairie de Cotonou, Irène Cossou et de Mme Cathérine Aho-Gbékou, représentante du président de la Chambre interdépartementale des métiers du Littoral.

M.M

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Le Matin Libre. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2017 - bjnews (arobase) jolome.com