Politique

Gouvernance à l’ère du Nouveau départ : Les défis qui attendent Talon en 2017

Source: Fraternité


Gouvernance à l’ère du Nouveau départ : Les défis qui attendent Talon en 2017

Espoir ! Tel est le maître mot des Béninois sous le soleil du Nouveau départ. Heureusement, la météo du Bénin révélé annonce un temps véritablement clément pour 2017, une année d’espérance. Car, les premières ‘’révélations’’ du Programme d’actions du gouvernement (Pag) sont attendues pour les tout prochains jours. Après neuf mois véritablement éprouvants pour le nouvel hôte du palais de la Marina, le Pag et le budget de 2010 milliards laissent croire que l’heure a véritablement sonné pour un relèvement socio-économique du pays et une amélioration des conditions de vie des Béninois. Certes, les défis sont nombreux dans presque tous les domaines, notamment en matière de la sécurité nationale, de la construction des infrastructures routières et sanitaires, de l’emploi des jeunes, des réformes politiques et institutionnelles, de l’autonomie énergétique. Mais pour 2017, tout au moins, 100.000 emplois sont à espérer sur les 500.000 promis au terme du quinquennat, 1.000 citoyens auront accès à l’eau potable. Et à l’occasion du lancement du Pag, le chef de l’Etat a annoncé la construction de 20.000 logements sociaux, soit 4.000 par an dès cette année. « Nous allons fusionner avant janvier 2018, la police et la gendarmerie. Nous allons transformer leur mission qui sera essentiellement la sécurité. Nous allons leur donner les moyens d’exister et de travailler pour qu’elles assurent de manière efficace notre protection… », avait-il déclaré. Au plan sécuritaire donc, 2017 sera l’année de la fusion des corps de police et de gendarmerie pour une même mission. En ce qui concerne la construction des infrastructures routières, le gouvernement a prévu dans le cadre d’un contrat avec les communes, le pavage et le bitumage des rues de toutes les grandes villes du Bénin, (démarrage pour mi-2017), la construction de l’aéroport de Djougou. Les diplomates annoncent une offensive diplomatique et proactive. Globalement le gouvernement doit relever le défi de la mise en œuvre effective du Pag, tout en veillant à une exécution rigoureuse et transparente de la loi de finances 2017.

2017, éviter le piège du mauvais départ !
En effet, si le gouvernement du Nouveau départ n’arrive pas à relever les défis qu’il s’est délibérément fixés pour le compte de l’année 2017, qu’en sera-t-il du reste du quinquennat ? Ce serait un véritable Mauvais départ pour la mise en œuvre du Pag. Talon doit prouver aux Béninois, que les neuf mois passés à la tête du pays, si éprouvants soient-ils, ont permis au régime d’appréhender les défis et les enjeux et d’apporter les réponses objectives et réalistes. Le Pag lancé à grand renfort médiatique deviendra une coquille vide si le pouvoir ne parvient pas à une mise en œuvre efficace. Un tel mauvais départ serait d’ailleurs un crime de lèse-majesté. En tout cas, les députés ont joué leur partition en votant à l’unanimité la loi de finances 2017. La balle est dans le camp du pouvoir. 2017 est un baromètre.

11-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Fraternité. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2017 - bjnews (arobase) jolome.com