Société
Alain Houha
Fabrice Gbèwèdo

Jeunesse : Elèves et étudiants de Zogbodomey ont communié

Source: Le Matin Libre

zogbodomey

(Alain Houha, parrain de l’événement)  
Samedi 04 mars, élèves et étudiants ressortissants de Zogbodomey, se sont retrouvés au Collège d’enseignement général de ladite commune pour célébrer l’édition 2017 de leurs retrouvailles.

«Jeunesse et son avenir», c’est autour de ce thème que la Journée des élèves et étudiants de la commune de Zogbodomey a été célébrée sous le parrainage de Alain Houha. Cette rencontre s’inscrit dans la droite ligne des activités de l’Association des élèves et étudiants de la commune de Zogbodomey (Aseecoz), une association  que préside. Dans son mot de bienvenue, le président de l’Aseecoz, Fabrice Gbèwèdo a fait savoir que l’association est un creuset d’échange et de partage d’expériences dans le domaine éducatif et de la promotion des valeurs culturelles et sportives. C’est fort de cela que le parrain, Alain Houha, Ingénieur et spécialiste des questions énergétiques, a accepté partager  avec ses frères et sœurs de Zogbodomey, les secrets de sa réussite dans l’entreprenariat. S’appuyant sur  le thème de la journée, il a fait toucher du doigt quelques causes de l’échec des jeunes.

Selon lui, la jeunesse du Bénin en général  et celle de Zogbodomey en particulier  manque d’orientation, de vision et surtout d’encadrement  en vue  d’opérer un meilleur choix d’avenir. Et pour un modèle de réussite comme lui, il a proposé une thérapie qui leur permettra de  parvenir à un avenir radieux fondé sur l’entreprenariat car la Fonction publique n’est pas la panacée. Celui qui s’engage sur ce chemin doit d’abord  s’identifier, se définir des objectifs, entrevoir l’avenir avec beaucoup de célérité, ensuite tenir compte des aléas sociologiques afin d’impulser au niveau personnel un développement intégral. «La vie n’est pas faite que du succès mais parfois  d’échec», a rappelé le conférencier un peu comme pour dire aux élèves et étudiants de savoir tirer leçons de leurs échecs pour construire l’avenir. «L’échec ne doit pas être un prétexte de l’abandon mais, il doit être la clé de la persévérance pour aboutir au succès», a-t-il martelé. Au terme des manifestations, les 26 meilleurs élèves des collèges de Zogbodomey de même que les anciens présidents de ladite association été récompensés. Une première dans l’histoire de l’Aseecoz, et sous le parrainage et le leadership de Alain Houha, qui a d’ailleurs promis d’investir davantage dans l’épanouissement de la jeunesse de cette commune du plateau d’Abomey.

M.M

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Le Matin Libre. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2017 - bjnews (arobase) jolome.com