Economie
Sébastien Ajavon
Yayi Boni

La foudroyante réplique de Sébastien Ajavon à Boni Yayi

Source: 24HauBenin.info
La foudroyante réplique de Sébastien Ajavon à Boni Yayi

Le Président directeur général du groupe ‘’Cajaf Comon’’, Sébastien Ajavon en personne, a donné une conférence de presse ce vendredi 03 août 2012 à l’hôtel ‘’Azalaï’’ à Cotonou. L’objectif est d’apporter la réplique aux déclarations faites par le chef de l’Etat sur les chaînes de télévision (Ortb, Canal et Golf TV), le 1er août 2012.

Le Président directeur général du groupe ‘’Cajaf Comon’’, Sébastien Ajavon, a balayé du revers de la main toutes les déclarations tenues par le Chef de l’Etat à son encontre. Dans un premier temps, il s’est inscrit en faux contre les récriminations de fraude fiscale pour lesquelles il est accusé. En réaction aux propos du président de la République, le conférencier a déclaré que son entreprise est la meilleure en matière de paiement des taxes et impôts au Bénin. « Cajaf Comon représente à elle seule 20 à 25% des recettes de l’Etat. Même ceux qui sont vertueux ne paient pas un centime de plus que moi… », a-t-il déclaré pour rejeter toutes les allégations de fraude fiscale dont le gouvernement l’accuse avec des preuves à l’appui.

Selon ses propos, les problèmes de redressement s’élevant à 35 milliards ne sont que des machinations pour nuire à sa société. De ce fait, Sébastien Ajavon soutient que le pouvoir en place dresse l’administration fiscale contre les investisseurs dans un pays où on note une précarité sans précédent de l’emploi.

Ceci l’a amené à se demander si l’on peut demander aux opérateurs économiques de venir investir au Bénin où les autorités ne respectent pas leurs engagements. « C’est le respect des engagements qui peut développer un pays. Monsieur de la République, ne faites pas peur à vos concitoyens sous prétexte d’une dictature de développement. On m’a redressé sur des marchandises vendues hors taxes. Les chefs d’entreprise sont inquiets.Vous voulez que les gens viennent investir au Bénin dans cet environnement… », a souligné le Président directeur général du groupe ‘’Cajaf Comon’’, avant d’inviter le Chef de l’Etat au respect de ses engagements. « Monsieur le Président de la République, vous avez le devoir de respecter les engagements que vous avez signés… », a-t-il déclaré.

Pour Sébastien Ajavon, au contraire, c’est l’Etat qui lui doit 13 milliards pour reversement de Tva qui, selon ses explications, est juste un impôt intérieur. Selon lui, le problème entre l’administration fiscale et le groupe ‘’Cajaf Comon’’ ne devrait pas se poser dans la mesure où l’Etat même reconnaît que les produits importés sont réexportés vers le Nigeria. « En conséquence, Cajaf Comon n’est plus aujourd’hui d’importer. Tant que cette situation de redressement n’est pas clarifiée, je ne vois pas quel investisseur peut venir s’installer au Bénin.

La preuve est que depuis que Yayi Boni est au pouvoir, aucun investisseur étranger n’est venu s’installer au Bénin… », a-t-il fait remarquer. En conclusion, Sébastien Ajavon conseille au président Yayi Boni de revoir sa copie, car l’on n’aurait développé une économie dans une tette atmosphère.

Judicael Z.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site 24HauBenin.info. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2014 - bjnews (arobase) jolome.com