Politique
Patrice Talon
Dine Abdou

La Loupe : Une Cour aux ordres, sous un compétiteur né

Source: Le Matin Libre

Patrice Talon

Patrice Talon,  un compétiteur qui opte pour une Cour aux ordres.
Le président Patrice Talon qui proclame aimer le défi opte pour une Cour godillot...
Les sept sages, de la prochaine Cour proviennent probablement du désir du chef de l’Etat.
Le Bénin, ce pays qui regorge des têtes pensantes et qui fait la fierté de l’Afrique est-il instrumentalisé par l’actuel régime?
C’est vrai que ce n’est pas nouveau.
Mais sous la Rupture ça peut surprendre.
De quoi a-t-on si peur ? Ou de quoi compte-t-il faire de ce pays ?
Pour installer les membres du Cos/Lépi, on n’a vu aucune urgence.
Pour désigner le sage démissionnaire de la Cour, aucun empressement
Pour respecter les décisions de la Cour, on n’y voit souvent aucune urgence...
Mais pour la désignation des sages de la prochaine Cour, on a respecté le temps imparti.
Nos génies croient tellement qu’ils sont les seuls au monde.
Ils sont dans des calculs  à ne point finir. Ils croient connaître tellement les rouages du jeu politique qu’ils ne savent pas que comme Yayi, ils peuvent être surpris...
Ils seront surpris et leur propre malice leur jouera des tours...
Leurs leçons en politique, les meilleures viendront de leur propre agissement.
Ici, c’est le Bénin.
Bon vent aux sages de la Cour prochaine et que Dieu garde les sortants
Rien d’exceptionnellement déstabilisant ne se passera.
Le Bénin est un petit pays, mais son poids est lourd.

Dine ABDOU

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Le Matin Libre. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2018 - bjnews (arobase) jolome.com