Société
Akodjènou Michel

La musique traditionnelle en deuil : ‘’Le capitaine du Kpaloungo’’ s’est éteint

Source: Le Matin Libre

Amikpon

Akodjènou Michel,  plus connu sous le nom de « Capitaine Amikpon » ou encore « le Capitaine de la capitale » était un grand percussionniste mais aussi un véritable danseur de Kpalongo, son rythme de prédilection. Aujourd’hui, son savoir-faire est avec lui dans l’au-delà. Le porte flambeau du rythme kpaloungo, ce mélange des rythmes Ogbon et Gangan, s’en est allé, jeudi 3 Mai 2018, au Centre Hospitalier Départemental de l’Ouémé (CHDP). La nouvelle très dans la matinée de ce jour était répandue sous forme de rumeur. Comme quoi l’artiste était juste malade et hospitalisé. Mais de sources concordantes, il a été confirmé maintenant que le vénérable de la musique traditionnelle béninoise n’est plus de ce monde. Il a définitivement tourné dos à la scène en laissant derrière lui ses œuvres empreintes de philosophie. Ses chansons sont très appréciées par ses milliers de fans car Amikpon chante beaucoup plus les réalités quotidiennes. Entre autres morceaux « Elie » « Blè o », «Agbawèmizon », « Gbèmandomon », de véritables tubes à succès.Le Bénin vient de perdre un vrai icône de la musique béninoise.

TG

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Le Matin Libre. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2018 - bjnews (arobase) jolome.com