Société

Mobilité Internationale des étudiants en Cinéma et Journalisme : L’Isma accueille 28 étudiants de six pays

Source: Le Matin Libre

ISMA

Au nombre de 28, les étudiants venant de six écoles de cinéma réalisent du 04 au 24 Juin 2018, leurs projets de films dans le cadre de l’édition 2018 de la Ciné NomadSchool. Il s’agit des écoles ci-après : School of Film and Media Studies de l’Université de l’Etat de New-York aux USA (12 étudiants), l’Ecole Nationale Supérieure de Cinéma et de Multimédia CinéFabrique de Lyon en France (09 étudiants) l’Ecole d’Etudes Cinématographiques de Jacmel en Haïti (02 étudiants),  l’Institut Supérieur de l’Image et du Son (ISIS) de Ouagadougou (02 étudiants), Lodz Film School de la Pologne (02 étudiants), et AFRIFF de Lagos au Nigeria (01 étudiant).

Projets de coproduction cinématographique financés d’une part par la France pour cinq écoles et d’autre part par les Etats-Unis d’Amerique pour trois écoles de Cinéma, la Ciné NomadSchool permet aux étudiants venant d’horizons divers de travailler dans des environnements multiculturels pour réaliser une œuvre cinématographique de qualité irréprochable.
Pendant trois semaines, ces étudiants travailleront ensemble à la réalisation de six courts-métrages sur le territoire Béninois.

Après les tournages, tous les supports d’images de la Pologne, de la France, du Nigeria et du Burkina Faso seront transférés à L’ISMA et tous les réalisateurs viendront sejourner à Cotonou pour la phase de post-production à l’ISMA jusqu’à fin juillet. Il est à noter que, à l’instar des étudiants présents à Cotonou, le financement des Etats-Unis a permis à 06 étudiants de l’ISMA de voyager sur New-york (USA), Jacmel (HAITI) et à 17 étudiants de l’ISMA,  d’être sur les projets américains à Cotonou. Le financement de la France a permis la mise en mobilité de 15 étudiants de l’ISMA sur Lyon (France), Lodz (Pologne), Lagos (Nigéria), Ouagadougou (Burkina-Faso) et d’être sur les projets des français et Polonais à Cotonou.

Ces Réalisateurs et Journalistes Audiovisuels sont accompagnés dans les pays de tournage par des techniciens en image, en son, en montage et post-production et par des gestionnaires de production.

Les monteurs et réalisateurs de l’ISMA assureront à New-York,  jusqu’à fin juillet 2018, la post-production des tournages du Bénin, de Haïti et des USA.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Le Matin Libre. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2018 - bjnews (arobase) jolome.com