Culture
Claire Houngbédji
Arnaud

Pièce théâtrale ‘’La visite de la vieille dame à Adagon" : Trente étudiants germanistes présentent une tragicomédie

Source: Le Matin Libre

theatre

Une trentaine d´étudiants germanistes de l´Université d´Abomey-Calavi était sur scène mardi 19 et dimanche 24 juin 2018, pour la représentation de la pièce théâtrale ´´La visite de la vieille dame à Adagon". A l´Institut français de Cotonou et au centre culturel ‘’Deutsch bei Uns’’  DBU  à Calavi, ils ont épaté la communauté allemande vivant au Benin.

Apres six mois d´intenses répétitions, trente  étudiants germanistes de la première en troisième année ont vécu une expérience extraordinaire. L´ouvrage du dramaturge  Friedrich Dürrenmatt a été revisité et adapté au  contexte béninois. La création de  cette pièce est une initiative de la responsable de l´Office allemand d´échanges universitaires, Friederike Heinz, avec l´appui professionnel du comédien béninois Jean Louis Kedagni et du chorégraphe Arnaud Agboli-Agbo. Humour, émotions, danses traditionnelles, accoutrements adaptés aux réalités béninoises. Tout a été mis en œuvre pour une création originale faite en allemand avec des interjections en fon. Un spectacle de 2 heures qui a permis aux étudiants de mieux manier et maÏtriser la langue allemande. Devenus pour la circonstance des acteurs, les étudiants ont incarné les rôles de griot, de femme milliardaire, de prêtre, de juge, de médecin, de garde du corps, de journalistes, de chorégraphe et d’acrobates. Spectacle de 2 heures qui a permis aux étudiants de mieux manier et maitriser la langue allemande. Devenus pour la circonstance des acteurs, les étudiants ont incarné les rôles de griot, de femme milliardaire, de prêtre, de juge, de médecin, de garde du corps, de journaliste, de chorégraphe et d´acrobate. C´est une pièce qui raconte, l´histoire de Claire Houngbédji, femme milliardaire revenue dans son village. Un accueil triomphal lui a été réservé.  Les populations très pauvres, lui demandent un geste généreux pour améliorer leurs conditions de vie. La vielle offre un milliard á son village mais á une condition : elle demande en échange, la tête de l´homme qui  l’a séduite, engrossée et abandonnée autrefois. Il s´agit d´Alfred. Refus offusqué de toute la communauté mais le ver est dans le fruit et la proposition de la milliardaire  va gangréner la conscience de chacun, puis toute la vie sociale. Le pouvoir de l´argent, la corruption, la culpabilité,  et  la trahison ont été mis en exergue par   Dürrenmatt.  Cette tragique comédie, présentée dans le contexte béninois, fait réfléchir toute société exposée au pouvoir de l´argent. Il faut préciser que cette initiative a été soutenue par l´Ambassade de la République fédérale d´Allemagne près le Bénin, le centre culturel ´´ Deutsch bei uns´´, l´Université d´Abomey-Calavi et le centre  culturel français.

MM

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Le Matin Libre. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2018 - bjnews (arobase) jolome.com