Société
Barra Charles
Paul Tonon

Plainte contre un patron du Groupe Bolloré pour propos racistes et injures publiques

Source: 24HauBenin.info

Benin

Plainte contre un patron du Groupe Bolloré pour propos racistes et injures publiques




Le Secrétaire général des délégués du personnel BTL Bénin vient de porter plainte contre M. Charles Barra, l’un des responsables de la société. Dans sa correspondance en date du 18 mai 2017, adressée au Comité de Direction du Groupe Bolloré Bénin, le plaignant soutient que le sieur Barra Charles a porté atteinte à son honneur. « Je suis victime d’insultes et de diffamation pour l’injure proférer à mon encontre dans le hall de mon service en présence des clients, agents d’accueil et autres prestataires », a souligné Nicolas AMOUH, le responsable du personnel dans son courrier.
Selon ses explications, depuis le 16 mai 2017, il est interdit à toute personne, non enrôlée , l’accès au sous-sol du siège de Bolloré conformément à la lettre de M. Marc DJIDOGBE, responsable HSE . Cette instruction du Responsable HSE rentre dans le cadre de la sécurisation du siège.
Il a mentionné que depuis le 17 Mai 2017, M. Barra Charles n’arrive pas à passer les barrières pour le sous-sol car le lecteur d’enroulement ne le reconnaît. Et pour cela, une manœuvre manuelle se fait pour lui permettre de passer la barrière. C’est ainsi que le 18 Mai 2017, vers 7h30, il l’aurait aidé à passer la barrière. « L’après-midi du même jour, M. Barra Charles s’est présenté à 14h45mn devant la barrière, ne s’étant pas toujours enrôlé, les agents de sécurité MSA m’ont interpellé pour intervenir. Aussitôt, et depuis mon bureau, j’ai débloqué la barrière. Malgré que la barrière soit levée le véhicule de M. Barra ne bougeait pas et c’est alors que j’ai décidé d’aller voir ce qui se passait peut être que M. Barra aurait besoin d’aide. Dès que je me suis rapproché du véhicule à l’entrée du sous-sol, grande fut mon indignation d’entendre les injures et expressions outrageantes : ‘’Ouvres vite, sinon tu vas le regretter…. Bravo imbécile’’, proférées à mon encontre par M. Barra », rapporte le Secrétaire général des délégués du personnel BTL Bénin. Et ce n’est pas fini. « Une fois au rez-de-chaussée, devant les agents d’accueil, les clients et autres usagers du siège, il répéta les mêmes injures puis avec mépris ajouta ‘’sale nègre’’ », ajoute le plaignant.
Suite à ces «  propos outrageants, dégradants et humiliants  », le Secrétaire général des délégués du personnel BTL Bénin n’aurait pas répliqué, selon son témoignage. « J’ai préféré me confier à qui de droit pour que justice et réparation soient faites », souligne-t-il dans la plainte adressée aux membres du CODIR. « Il est incompréhensible qu’un responsable de ce niveau profère de pareilles injures à l’encontre des employés encore moins à l’encontre d’un responsable du personnel au mépris des valeurs du Groupe Bolloré », déplore-t-il.
Le responsable du personnel demande que « des dispositions exemplaires soient prises pour que de pareils comportements qui sabotent nos valeurs communes et chères au Groupe ne se reproduisent ».
Voilà l’incident qui fait couler beaucoup d’encre et de salive depuis quelques heures au sein du Groupe Bolloré à Cotonou.
Seule la version du M. Barra Charles pourrait situer les uns et les autres sur cette affaire qui risque de détériorer l’ambiance de travail au sein des employés et des responsables du Groupe Bolloré Bénin. Il convient de rappeler qu’une reunion secrète a opposé les parties ce vendredi soir.

Nous y reveindrons

Paul Tonon

www.24haubenin.info ; L’information en temps réel

19 mai 2017 par Dg24h


Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site 24HauBenin.info. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2017 - bjnews (arobase) jolome.com