Société
Lassina Coulibaly
Evelyne Fassinou de

Pour conforter leur position de leader sur le marché : Avie et Sunu Assurance fusionnent

Source: Le Matin Libre

Avie-et-Sunu-Assurance

Deux sociétés d’assurance vie qui ont fait du chemin et conquis une part importante du marché se donnent la main. Après plus d’un an de tractations, Avie et Sunu Assurance vie Bénin ont fusionné. L’information a été livrée hier, jeudi 16 mars 2017, aux hommes des médias par le Dg de Sunu Assurance Vie Bénin Lassina Coulibaly et la créatrice de Avie Evelyne Fassinou. C’était au siège du Groupe Sunu, Place du Souvenir à Cotonou.

En matière d’assurance, on distingue deux types de sociétés, celles qui assurent les biens, voitures, immeubles, etc. et celles qui assurent la vie, la personne humaine. C’est dans cette dernière catégorie qu’évoluent depuis 1998 le Groupe Sunu et depuis 2005 Avie. Ayant tout le temps cohabité et construit chacune une réputation en matière d’assurance vie, les actionnaires se sont rendus compte que, chacune des deux sociétés ayant les mêmes approches, ensemble elles seraient plus fortes. Ainsi née, l’idée de fusion a fait du chemin et est devenue une réalité depuis le 31 décembre 2016. Conséquence,  Sunu  Assurance Vie Bénin est devenu le leader en matière d’assurance vie au Bénin avec plus de 3 milliards de fonds propres, 15,1 milliards d’engagements, 16,5 milliards d’actifs, un bon taux de couverture du marché, une grande capacité d’investissement, la couverture de l’essentiel des besoins de la population béninoise et l’amélioration au quotidien de la qualité de ses services.

Pour le Dg Lassina Coulibaly, la volonté de couvrir le plus grand nombre a conduit le groupe à ouvrir un bureau à Parakou dans le septentrion. C’est alors l’occasion pour Evelyne Fassinou de rassurer les clients de Avie sur le fait que la fusion de sa société avec le Groupe Sunu n’a aucune conséquence négative sur leurs intérêts. Le Groupe promet de faire en sorte qu’ils soient toujours satisfaits. Fort du constat que la culture d’assurance est encore très faible au Bénin, Lassina Coulibaly a affirmé que faire une assurance vie, c’est couvrir le risque de mourir trop tôt ou de vivre trop longtemps. Dans les deux cas, c’est toujours bénéfique soit à la progéniture de celui qui a souscrit, soit à lui-même.

B.H

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Le Matin Libre. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2017 - bjnews (arobase) jolome.com