Société
Gustave Assah
Blanche Sonon

Présidence de Social Watch Bénin : Blanche Sonon prend officiellement les commandes

Source: Le Matin Libre

Blanche-Sonon-Social-Watch

(Un hommage mérité à Gustave Assah)
Elue présidente de Social Watch Bénin par la grande majorité, à la faveur de l’Assemblée générale élective du 24 mars 2018, Blanche Sonon a pris officiellement les commandes de ce réseau d’organisations de la société civile. C’était jeudi 12 avril dernier à l’Infosec à Cotonou.

A cette cérémonie de passation de charges qui a connu la présence de représentants d’organisations non gouvernementales sœurs, des nouveaux membres du Conseil d’administration de Social Watch Bénin, de parents et amis, que d’hommages rendus au président sorti, Gustave Assah, au terme de ses deux mandats de trois ans. En effet, selon les témoignages du secrétaire exécutif, Dieudonné Houinsou et de certains collaborateurs, si Huguette Akplogan Dossa, première présidente a semé la graine de Social Watch Bénin en contribuant à sa visibilité, son successeur Gustave Assah, a quant à lui porté haut l’image du réseau. Grâce à son courage, son abnégation, sa rigueur dans la gouvernance, Social Watch Bénin est aujourd’hui un réseau fort, bien structuré, financièrement en bonne santé avec une équipe dynamique de mobilisation de ressources. Aussi, le réseau a-t-il pu voir son Accord-cadre signé récemment avec le gouvernement. Très honoré, le désormais ancien président de Social Watch Bénin a exprimé sa reconnaissance à tous ceux qui lui ont été d’un grand appui dans cette mission de contrôle citoyen de l’action publique. Gustave Assah ne doute pas des qualités de la présidente entrante qui a été successivement Trésorière générale adjointe, rapporteuse générale et vice-présidente du réseau. « La nouvelle corde qui veut être tissée au bout de l’ancienne est une corde de très bonne qualité », a-t-il reconnu. Tout en invitant celle qui lui succède à plus de rigueur dans la gouvernance, M. Assah a rassuré qu’il ne marchandera pas sa disponibilité toutes les fois que son expertise sera sollicitée par la nouvelle administration. Prenant la parole, après le paraphe et la signature des documents administratifs, Blanche Sonon s’est dit consciente de « cette lourde nouvelle responsabilité », et s’est engagée à s’inscrire dans une gestion inclusive et participative du réseau. Ensuite, elle lève un coin du voile sur ses actions prioritaires : « Ainsi, dans les jours, semaines et mois à venir, nous nous attèlerons ensemble à placer notre mission sous le sceau du strict respect des textes et de la vision de Social Watch Bénin, cultiver l’esprit de redevabilité à l’interne par la gestion inclusive et participative responsable en mettant les distingué(e)s membres que nous sommes, au cœur de la vie de notre commun réseau, (…), remobiliser nos collègues membres du réseau qui ont été suspendu(e)s pour défaut de cotisation ; mobiliser de fonds sur un compte séquestre afin de donner à Social Watch Bénin les moyens d’affirmer sa grandeur en le dotant d’un siège imposant dont nous rêvons toutes et tous ».

Un cocktail dinatoire a mis un terme à la cérémonie qui a enregistré l’intervention en direct, par Skype,du secrétaire exécutif international de Social Watch, Roberto Bissio, depuis l’Uruguay pour ses mots d’encouragements et de soutien à la section Bénin du réseau.

M.M

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Le Matin Libre. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2018 - bjnews (arobase) jolome.com