Politique
Patrice Talon
Aziz Badarou

Rencontre Talon-syndicats de la santé : Le gouvernement capitule, la grève bientôt suspendue

Source: Le Matin Libre

Talon-syndicats

La rencontre du Chef de l’Etat dans la matinée de ce samedi 11 novembre 2017 avec les syndicats du secteur de la santé semble déjà fructueuse. Après de longs échanges, le gouvernement a accédé aux principales revendications des syndicats et rassuré des mesures prises en vue de leur satisfaction. Plus ou moins rassurés des engagements pris par le Chef de l’Etat, les responsables syndicaux de la santé ont procédé à la signature d’un protocole d’accord. Après les concertations avec leurs bases, les syndicats devront bientôt décider de la levée de la motion de grève dans le secteur…

Le dégel de la crise dans le secteur de la santé semble être en bonne voie.  La situation devenant de plus en plus critique malgré les multiples séances de négociations et le message d’assurance du gouvernement, le chef de l’Etat, Patrice Talon a décidé de s’assoir à la table des négociations samedi dernier. Le président Patrice Talon, à l’entame des échanges, a remercié les syndicats de la santé pour leur sens d’écoute et les efforts qu’ils s’engagent à consentir pour le dénouement de la crise qui secoue les hôpitaux depuis le 30 août 2017.Concernant les nouvelles réformes, un des points de discorde entre les partenaires sociaux et le ministre de la santé, le Chef de l’Etat a précisé que le rapport déposé par la commission est en cours de relecture. « Le gouvernement est en phase de relecture des propositions faites par la commission de la santé avant la mise en œuvre éventuelle des reformes. Nous sommes disposés à remettre en cause certaines intentions si besoin. Vos recommandations seront prises en compte, dans la mesure où elles viseront à améliorer ce que nous proposons», a déclaré  le président Patrice Talon pour  rassurer les agents de santé que leurs propositions seront prises en compte si elles sont jugées pertinentes et nécessaires. Le Président de la République a également signifié qu’il n’est pas du rôle des syndicats de conduire les réformes, ni de demander de surseoir aux travaux de la commission. « Il n’a jamais été question de privatiser le Cnhu. L’affermage et la mise en concession sont des modes de gestion à expérimenter. Nos hôpitaux sont mal gérés. La gestion d’un  hôpital n’est pas normalement de la responsabilité d’un médecin», a clarifié le Chef de l’Etat. Quant aux primes de motivation et de risques, le collectif des syndicats a accepté que les arriérés soient payés conformément à l’accord retenu. La prime de motivation sera échelonnée et celle liée aux risques sera payée en bloc dans les prochains mois. « Depuis dix-huit mois que nous sommes là, nous avons payé plus de 18 milliards FCFA de rattrapage sur votre traitement financier », affirme le Chef de l’État pour rassurer des efforts consentis pour leur donner gain de cause. Pour matérialiser les engagements pris à l’issue de cette rencontre importante, il a été procédé à la signature d’un protocole d’entente entre le gouvernement et les syndicats du secteur de la santé. De sources proches des responsables syndicaux, un compte rendu fidèle des négociations sera soumis à l’appréciation de leurs bases respectives avant toute décision de levée de la motion de grève. Selon ces derniers, le week-end sera mis à profit et d’ici lundi ou mardi, la levée de la motion devra être constatée. « Le chef de L’État nous a rassuré qu’il y a une commission de relecture du rapport et à chaque étape d’exécution, il va nous associer. C’est déjà rassurant. Par rapport aux revendications liées aux carrières, les autorités ont demandé à ce que nous leur donnons le temps pour que le 16 novembre, ils puissent nous rendre compte et par rapport aux primes, ils nous ont fait une proposition que nous avons accepté, nous avons vu que le chef de l’Etat est ouvert puisqu’il a bien communiqué avec nous ,a déclaré le porte-parole du collectif des syndicats, Adolphe Houssou. La paralysie des hôpitaux devrait bientôt prendre fin.

Aziz BADAROU

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Le Matin Libre. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2018 - bjnews (arobase) jolome.com