Economie
Oumarou Lafia de Nikki
Karimou Aziz

Retard dans l’égrenage du coton à Nikki

Source: 24HauBenin.info

Agriculture

Retard dans l’égrenage du coton à Nikki




L’égrenage du coton initialement prévu pour le 05 janvier dernier n’a pas encore démarré à l’usine MCI de Nikki.
Jusqu’au vendredi 06 janvier, plusieurs camions chargés de tonnes de coton sont stationnés sur le site attendant leur déchargement.
Pour le moment, aucun responsable de l’usine ne veut donner des explications sur cette situation.
Les conducteurs qui attendent depuis plusieurs jours avec leurs chargements ne comprennent pas ce qui se passe. Yakoubou Moussa et Karimou Aziz souhaitent l’implication des autorités au sommet de l’Etat pour le démarrage de l’égrenage, afin de vider leurs véhicules.
Mêmes les autorités religieuses et communales sont préoccupées par le retard dans l’égrenage de l’or blanc. Selon Sinadounwirou 1er ministre à la cour royale et Oumarou Lafia maire de Nikki,le non fontionnement de cette usine crée un manque à gagner aux jeunes ouvriers et aux revendeuses.
Celà va aussi entraîner un incidence financière en terme d’impôts pour la commune qui recevait une somme importante de la part de l’usine.
Les conséquences pour le budget national ne seront pas des moindres, si le coton est vendu au Nigéria, à cause du non fonctionnement de cette usine qui est proche des communes productrices de l’or blanc. Sans compter les incendies et autres avaries qui pourraient détruire les produits en stocks.
Le dernier espoir des acteurs de la filière est que l’égrenage à l’usine de Nikki puisse démarrer à temps pour sauver la campagne cotonnière.

N.S.

www.24haubenin.info ; L’information en temps réel

6 janvier 2017 par Dg24h


Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site 24HauBenin.info. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2017 - bjnews (arobase) jolome.com