Politique
Daga Maxime Armand

Retrait du droit de grève aux agents de la santé : Le Syntisfar-Bénin donne de la voix et menace

Source: Le Matin Libre

sante

Çà grogne déjà dans le secteur de la santé. Suite à la décision de la Cour constitutionnelle portant retrait de droit de grève aux agents de santé, du secteur de la justice et des forces armées, le Syndicat national des techniciens infirmiers et sages-femmes anesthésistes réanimateurs du Bénin (Syntisfar Bénin) a, à travers un communiqué signé de son secrétaire général, Daga Maxime Armand et relayé sur les réseaux sociaux, appelé à un sursaut patriotique, comme par le passé, pour dire non aux lois liberticides des pouvoirs législatif, exécutif et constitutionnel. Il invite tous les agents de santé en général et les anesthésistes en particulier, à comprendre avec lui le danger qui plane sur le secteur de la santé au Bénin. « Tous nos acquis sociaux et démocratiques sont en danger, le pays entier est en danger », a notifié le secrétaire général. Dans ledit communiqué, Daga Maxime Armand fait savoir que « bon nombre de nos avantages sont déjà en téléchargement de suppression au ministère de la santé. Si nous restons sans rien faire, nous allons subir, subir et subir le rouleau compresseur en déploiement, en ce moment, pour nous museler afin que les réformes, mal conçues et contre le peuple béninois, en cours dans notre secteur soient conduites sans la moindre résistance ». A cet effet, le Syntisfar appelle tous les travailleurs à une grande mobilisation afin d’opposer échec au plan de destruction et de déstructuration de ses acquis. Ceci, en la concertation enclenchée dans tous les états-majors du monde syndical à opposer une résistance sans nul pareil à ce qui se trame contre les acquis sociaux et démocratiques des travailleurs.

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Le Matin Libre. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2018 - bjnews (arobase) jolome.com