Culture
Pascal Okri Tossou
Jean Pliya

Sélection d’ouvrages pour le compte de la rentrée 2018-2019 : Les choix de Kakpo Mahougnon critiqués

Source: Le Matin Libre

Mahougnon-Kakpo

Le ministre de l’Enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, par l’arrêté n°097 a rendu officiellement public la liste des manuels scolaires devant favoriser le bon déroulement des activités pédagogiques pendant l’année scolaire 2018-2019 et 2019-2020. Au permier cycle en 6ème‘’Pourquoi le bouc sent mauvais’’ de Mama Raouf et ‘’Le Médecin malgré lui’’ de Molière sont choisis pour être étudiés. En 5ème‘’Yèmi ou le miracle de l’amour’’ de Fassinou Alagbada, ‘’Le pagne noir’’ de Bernard Dadié, ‘’Le malade imaginaire’’ de Molière et ‘’Perles d’émotion’’ de Ogoundélé Marcel-Christian ont été sélectionnés. Pour le compte de la 4ème  ce sont, ‘’La secrétaire particulière’’ de Jean Pliya et ‘’Lenfant et la rivière’’ de Henri Bosco qui feront office de support. Quant à la 3ème, il a été prévue l’étude de : ‘’Serment d’abstinence’’ de Lalèyè Abdel Akim, ‘’La naissance du Fa, l’enfant qui parle dans le ventre de sa mère’’ de Kakpo Mahougnon, et ‘’Le Cid’’ de Pierre Corneille. Au second cycle, en seconde, les apprenants doivent se procurer ‘’Pour une poignée de gombo’’ de Sophie Adonon, ‘’Littérature en 20 thèmes’’ du Professeur Adrien Huannou, ‘’Le rêve étranglé’’ de Eustache Prudencio, ‘’Essai’’ de Montaigne, ‘’Le gong a begayé’’ d’Appolinaire Agbazahou. Pour ce qui concerne la classe de première, il a été retenu, ‘’L’affaire Bissi, il y a mieux que la neige’’ de Barnabé-Akayi Daté Atavito, ‘’Candide’’ de Voltaire, et d’autres ouvrages pédagogiques. En Terminale ‘’Le remaniement’’ de Edgard Okiki  Zinsou, ‘’Syram’’ de Pascal Okri Tossou et ‘’Le chroniqueur du PR’’ de Barnabé-Akayi Daté Atavito, ‘’L’homme dit fou et la mauvaise foi des hommes’’ de Florent Couao Zotti, ‘’Une si longue lettre’’ de Mariama Bâ, ‘’Les tresseurs de cordes’’ de Jean Pliya, ‘’Les Rayons et les ombres’’ de Victor Hugo, ‘’Le Lion et la perle’’ de Wolé Soyinka, sont au programme.

Mais le drame est que …

En dehors des auteurs étrangers et des œuvres classiques de la littérature béninoise qui étaient souvent au programme, parmi les nouveaux auteurs béninois fraichement programmés, comme Barnabé-Akayi Daté Atavito, Sophie Adonon, Pascal Okri Tossou et bien d’autres, le Ministre semble exprès  perdre de vue des auteurs dont les talents sont non moins négligeables. Le prix du président de la république de Habib Dakpogan par exemple. Voilà un jeune auteur dont les œuvres méritent bien d’être au programme. Mais personne ne sait sur quelle base ou en fonction de quel critère de sélection, le Ministre a procédé au choix des auteurs qui sont nouvellement introduits dans la liste des œuvres au programme. Si ce n’est pas par affinité, l’autorité est attendu au crénaud pour des clarifications.

MM

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Le Matin Libre. Jolome News n’offre aucune forme de garantie sur le contenu de cet article.

Ajouter votre commentaire

Jolome Bénin © 2018 - bjnews (arobase) jolome.com